ABCD
  • Accueil
    • Agenda
    • Compagnies
    • Services
    • Qui sommes-nous?
    • Partenaires


    • Le Dernier mOt

      &

      L'Esquisse Théâtre

      Bal des Voleurs

      de

      Jean Anouilh

      Mise en scène : Kathy Alexandre & Juan Marquez Garcia

      Espace Théâtral Scarabaeus, Rue Creuse 19-27 à 1030 Schaerbeek

      Mercredi 23 mai 201820:00
      Jeudi 24 mai 201820:00
      Vendredi 25 mai 201820:00
      Samedi 26 mai 201820:00
      Dimanche 27 mai 201815:00
      Le Dernier mOt & L
      Une co-production entre la compagnie du dernier mOt et l'Esquisse

      On vous attend nombreux pour le Bal des Voleurs, une comédie-ballet de Jean Anouilh

      Avec : Kathy Alexandre, Samuel Desguin, Jean-Christophe Dewart, Chloé Leroy, Olivier Ormand, Jean-François Peereman, Luc Rayet, Mattis Sastre Stolzenburg, Mel Sastre Stolzenburg, Loïc Smars, Kai Stolzenburg, Marc van der Auwera, Gaston et Lisa Wilmot & Riccardo Matarredona à la clarinette

      dans une mise en scène de Kathy Alexandre & Juan Marquez Garcia

      Le Bal des voleurs (1938) fait partie de la série des pièces roses d’Anouilh. C’est une comédie-ballet délicieuse, pétillante et pleine d’esprit ; mais même ici, de temps à autre, on perçoit quelques légères nuances de tristesse.

      Le spectacle que nous vous proposons pour cette fin de saison (en co-production avec la compagnie l’Esquisse) est une espèce de fantasme artificiel, tissé autour d'un maître-voleur et de ses deux jeunes apprentis qui se font inviter dans la propriété estivale d'une riche Anglaise à Vichy et qui projettent de la voler, tant de ses objets de valeur que de ses nièces !

      Anouilh a conçu ses personnages principaux en paires, qui s'équilibrent dans une parfaite symétrie classique : il y a d’un côté, la riche Lady Hurf (Kathy Alexandre) et de l’autre, le pauvre chef-voleur Peterbono (Marc Van der Auwera) qui essayent constamment de déjouer l'autre. Il y a les deux jeunes nièces et les deux jeunes apprentis-voleurs ; la nièce gaie, naïve et spontanée (Chloé Leroy) poursuit le voleur triste, inexpérimenté et peut-être « honnête » finalement (Samuel Desguin) dans un amour sincère, tandis que le voleur joyeux et roublard (Loïc Smars) flirte avec la nièce séductrice et aguicheuse (Lisa Wilmot) mais se fait lui-même éconduire. (Rassurez-vous, tout finira bien pour les vrais amoureux). Il y a Lord Edgard (Jean-Christophe Dewart), le vieil ami fidèle de la famille et tuteur des deux petites, qui veut le calme et la tranquillité et il y a le clarinettiste (Ricardo Matarredona) qui lui, se nourrit du son et de l'activité. Il y a les Dupont-Dufort, financiers, père et fils, qui s'habillent toujours de la même manière: le père (Jean-François Peereman) retors et intelligent, le fils (Olivier Nibelle) naïf et benêt; et ils tombent entre les mains d'une paire de flics (Luc Rayet et Gaston Wilmot), qui bien sûr, ont le même uniforme !

      Et une villégiature à Vichy n’en serait pas une, sans une nourrice (Kai Stolzenburg) pour attirer la convoitise des voleurs, un crieur public (Mattis Sastre Stolzenburg) pour mettre les estivants en garde contre lesdits voleurs et une petite fille (Mel Sastre Stolzenburg) pour cueillir des marguerites...

      Rejoignez-nous pour une cure réjouissante portée par quelques pas de danse et un décor musical éblouissant


      ou : reservations@lederniermot.eu

      Les compagnies Le Dernier mOt & L'Esquisse Théâtre sont seules responsables des informations publiées sur cette page

      Tous droits réservés © 2014-2018 ABCD asbl