ABCD
  • Accueil
    • Agenda
    • Compagnies
    • Services
    • Qui sommes-nous?
    • Partenaires


    • Compagnie La Claque

      Les Hommes préfèrent mentir

      de

      Eric Assous

      Mise en scène : Jean-Pierre Janssens

      Salle de Mot-Couvreur, Place du Nouveau Marché aux Grains 24 à 1000 Bruxelles

      mars 2015

      Compagnie La Claque  : Les Hommes préfèrent mentir
      Avec : Patrick Maritte - Robert Hellickx - Rohan Van Vooren - Valérie Salme - Béatrice Thierry - Frédérique Thyrion - Célia Tamine


      La pièce : un sujet usé, mais une plume mordante.
      Le thème de l’infidélité dans le couple est indémodable. Si la pièce d’Éric Assous ne renouvelle pas le genre de la comédie de boulevard, elle déclenche par ses petites phrases chocs, rires et réflexions.
      Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels.... Ce ne sont pas les personnages féminins de cette pièce qui le contrediront. Un couple et trois amis célibataires se retrouvent pour dîner. A priori la soirée s'annonce bien, jusqu'au moment où une visite imprévue fait voler en éclats mensonges et faux-semblants. L’auteur propose ici une comédie efficace aux répliques souvent percutantes. Du divertissement pur, à apprécier comme tel.


      Eric Assous, l’Auteur.
      Éric Assous est un réalisateur, scénariste, dialoguiste et auteur, né à Tunis en 1956 et vivant en France.
      A partir de 1983, pour France Inter, il signe près de 80 pièces dont les plus connues sont: Les Belles Sœurs, Les Acteurs sont fatigués, Couple en danger, L’illusion conjugale, Le Technicien, On ne se mentira jamais…. Puis il travaille pour la télévision, écrit des sketches, des feuilletons, des policiers et des comédies, pendant dix ans. En 1997, le réalisateur Philippe Harel le fait passer de la télévision au cinéma avec deux films : La Femme défendue et Les Randonneurs. Il côtoie les plus grands comédiens, Alain Delon, Michel Serrault, Richard Berry, Michel Blanc, Alain Chabat …… autant dans ses pièces que dans ses films
      Eric Assous reçoit le Molière 2010 du meilleur auteur francophone pour L’Illusion conjugale et le prix Théâtre de l'Académie française pour l'ensemble de son œuvre en 2014.

      «Les Hommes préfèrent mentir», comédie de mœurs.
      La comédie de mœurs est un-sous genre de la comédie qui se développe à partir du 16ème siècle. Y sont dénoncés les travers d’une époque, d’un groupe, d’une classe sociale, ou même d’individus. La comédie de mœurs est souvent caractérisée par une critique sociale qui reste superficielle. Plusieurs comédies de Molière sont des comédies de mœurs comme «Les Précieuses Ridicules» ou «Les Femmes Savantes». Cette comédie s’amuse par le rire à nous montrer la nature morale de l’homme asservie aux instincts physiques ou à tous ses types de besoins. Elle ne prêche pas ; elle ne prétend corriger personne ; elle ne songe qu’à nous amuser du spectacle de nos travers et de nos sottises. En conséquence, la comédie de mœurs nous enseigne l’art de la vie. Sa morale, si morale il y a, n’est autre que celle d’une société dans laquelle le succès appartient plutôt aux habiles qu’aux vertueux. Pour susciter le rire, cette comédie de mœurs met en œuvre à tout moment des procédés comiques très variés. Vous y trouverez des comiques de mots, de gestes, de situations, de caractères se mariant aussi à l’imprévu.

      La compagnie Compagnie La Claque est seule responsable des informations publiées sur cette page

      Tous droits réservés © 2014-2017 ABCD asbl